Situation 4 km de la maison

Un parcours de découverte du Vieux Bourg a été installé pour découvrir l'histoire de ce lieu.

DSCN5761

Au Moyen-Age, le passage à gué sur le Chéran était en effet une voie de communication obligée entre les villes d'Annecy et de Chambéry.Voilà pourquoi pas moins de sept châteaux en assuraient la défense.
De ce système défensif il ne reste aujourd'hui que le château de Montpon, rebâti à la fin du XVème, et quelques vestiges dont le chœur de la chapelle St Maurice.

DSCN3473 la chapelle Saint Maurice

L'afflux de voyageurs a également permis à l'artisanat de se développer.
En particulier la cordonnerie qui a été, jusqu'au début du XXème siècle, l'activité principale d'Alby.
On pouvait compter en 1880 environ 300 cordonniers sur une population de 1200 habitants.
Leur réputation était grande car ils se rendaient sur tous les marchés et toutes les foires de la Savoie et de l'Ain.
Les facteurs des Alpes ont d'ailleurs été chaussés dans des souliers albygeois pendant plusieurs siècles.
Leur activité a eu pour effet de développer la «Rue étroite» et la place du Trophée, où ils travaillaient le cuir.

IMG_1927

IMG_1940

IMG_1931

La place Du Trophée: Les plus anciennes arcades datent de la fin du XVème siècle, mais les habitations ont été rebâties suite à d'importants incendies qui sont survenus jusqu'à la moitié du 19ème siècle.

IMG_1938

En descendant vers la Rue Etroite

 

L’electricité à Alby

Grâce à l'édification d'un barrage en bois et à l'installation d'une dynamo sur le Chéran, Alby fût en 1888 l'une des premières communes de France à avoir un éclairage électrique.
Reconstruit en béton en 1904, il produisit de l'électricité jusqu'en 1927.

Source: Mairie d'Alby.

DSCN3468

Emplacement de l'ancien barrage hydroélectrique, aujourd'hui point de départ d'un parcours de canoë-kayack

pano_al

La foire de la Saint Martin: traditionnellement, elle a lieu dans les rues d'Alby chaque 11 novembre.

DSCN3472