Situation 10 minutes de la maison

Les Tours Saint Jacques, ces monolithes calcaires que l'on ne peut manquer lorsque l'on emprunte la route des Bauges, se sont détachées du Semnoz et  glissent inexorablement vers la vallée du Chéran à la vitesse quelques cm par an.

Pour en savoir plus sur la géologie du secteur

La ferme de Saint Jacques qui est à leur pied, était-elle une étape sur le chemin de St Jacques? Peu probable, cependant elle a été la possession des Templiers. Des Saints en bois sculpté du XIIIème siècle (saint Jacques et saint Philippe) occupent encore une niche murale de la ferme. Au XVIIIème siècle, ces saints avaient été transportés de nuit par de pieux habitants du village d'Allèves vers l'église, le propriétaire refusait de les céder. Le lendemain alors qu'une messe était prévue pour les consacrer, les saints n'étaient déjà plus dans l'église, ils avaient repris leur place à la ferme...

Tsj_aigu
Les Tours vues du village d'Aiguebelette (étymologie: eau belle....)

Tsj_bau
des Tours, vue sur les Bauges

Tsj_cher
La vallée du Chéran et le hameau d'Aiguebellette.

                           Tsj_cycl

A la fin du XIXème siècle et pendant la première moitié du XXème siècle, les Alléviens se sont adonnés à la cueillette des cyclamens. Alors qu'Aix-les-Bains recevait une clientèle richissime, un commerçant aixois eut l'idée de commercialiser des bouquets de cyclamens, offrant ainsi aux familles d'Allèves la possibilité de se sauver de la misère en cueillant ces fleurs au subtil parfum.
Le livre d'Yvonne Dubois "La Vallée des Cyclamens" raconte la vie de ce coin de Haute Savoie dans le détail.

Tsj_enf
Aujourd'hui, les enfants ne cueillent les cyclamens que pour le plaisir des mamans!

Tsj_iso

Le sommet de la Tour isolée (haute d'environ 70m) a été atteint pour la première fois en 1932 en reliant la tour centrale à la petite par une tyrolienne de 18 m de long. La véritable première ascension a été réussie en 1946.